Faire soi même ses propres Batons de Dynamite

Toutes les Variances sont possible

Barres craquantes croquantes

Les mesures doivent être faites à granulométrie égale, en tenir compte avant de commencer et broyer (du noir).

1 tasse de fruits amandes grossièrement moulus (noix, pékan, cachou, noisette, pistache, …)
125 g de beurre en petits morceaux (c’est bien cela donne du moelleux si l’on n’a pas de crème d’amande)
½ tasse de graines (tournesol, sésame, lin)
110 g de sucre roux (à faire fondre)
1/3 de fruits desséchés (Corinthe, baie goji, noix de coco…)
1 cuiller de miel
1 pincée de sel fin
200 g de flocons d’avoine (c’est la base, et cela boit beaucoup le miel si l’on met beaucoup de miel)
¼ tasse de sirop de cane ou d’érable ou de fructose(ne pas mettre de miel qui donne des barres poisseuses)
40 g de graines de tournesol
Bananes sèches (c’est plutôt dur à croquer)
20 g de noix de coco râpée
Poudre de noix de coco (pour donner un autre parfum)
1/2 cc de cannelle en poudre (moi je ne met aucun épice)
Crème de noix de coco (pour remplacer la crème d’amande)
75 g d’abricots secs en petits morceaux (moi j’évite cela fait chiasseux)
2 cs de pépites de chocolat noir (à éviter si pays chaud)
Vous avez compris, on peut faire n’importe quoi en dehors de quelques règles :

  • Le BASIQUE : du sucre fondu caramélisé ou du miel et des flocons d’avoine qui s’en imbibe formant le liant pour tout les autres adjuvants.
  • Le CONSERVATEUR : du jus de citron et qui permet de donner une pointe d’acidité qui donnera toujours de la fraîcheur savoureuse au compost.
  • Le SUCRÉ : du miel ou du sucre fondu permet de ne pas passer le mélange au four, ce qui conservera toutes leurs saveurs à ce que l’on a foutu dedans.
  • Le MOELLEUX : Les fruits séchés donnent du moelleux
  • Le CROQUANT : Les fruits secs ou amandes donnent le craquant
  • Le SON qui permet de rendre les barres non poisseuses même déballées
Baton Dynamite Mayake 2 preparationC
Mode opératoire
  • Préchauffer un four à 180º, c’est pas obligatoire si l’on prend du miel.
  • Dans un cul de poule mélanger les différents ingrédients.
  • Puis ajouter le sel et le sirop et bien homogénéiser jusqu’à ce tout soit bien imprégné.
  • Prendre une barquette alu ou une cocotte carrée de 20cm garnie d’un Albal, en vaporiser la face externe à l’huile d’olive ou d’amande douce ou de sésame, pas de moteur en tout cas.
  • Verser dans la barquette ou la cocotte, avec une spatule bien compresser et aplatir pour que tout soit bien uniforme
  • Découper une feuille d’Albal légèrement plus petite que la barquette ou la cocotte, en vaporiser une face à l’huile. En recouvrir la cocotte et bien presser avec ce couvercle.
  • Mettre au four 18’, surtout pas 17’ ni 19’ c’est important (non je blague)
  • Sortir du four et mettre à refroidir une 20taine de minutes
  • Avant que cela ne soit trop refroidi, cela dépend de la température de la pièce, retourner la barquette et l’appareil doit se détacher tout seul sous son poids, sinon l’aider avec une fine lame.
  • Poser, la face d’Albal sur une plaque et découper des barres régulières avec la lame fine . Cela devrait faire 8 barres.
  • Quand tout est tout à fait refroidi les barres doivent se détacher toutes seules du papier d’alu, sinon passer au congelo. envelopper chaque barre dans un carré alu ou un film alimentaire ou un papier sulfurisé.

Barres Granola Mayake

Baton Dynamite Mayake 1 composantsLa composition est variable selon le cas, au fur et à mesure de l’expérience on variera en parfums et en composition. Les peanuts broyées donnent plus de consistance et de croquant, les noix de cajou ou de pékan broyées grossièrement réveillent la gourmandise. L’astuce est de ne pas rester tout le temps dans les mêmes proportions pour ne pas se lasser.
Le liant est le miel et la crème d’amande.
Le croquant et la légèreté peuvent être donnés par les grains de riz soufflés. L’arôme de chocolat peut être donné par ces grains de riz, car le chocolat en lui-même peut être est banni car il ne tient pas la chaleur.
Le moelleux doit être apporté par les fruits sèchés comme des raisins de Corinthe- de la papaye confite (acheter chez Tang, y a plein de bons trucs là bas) – des baies de goji.
Le sel des amandes grillées suffit, on peut ne pas en rajouter. Ne pas rajouter non plus d’épices ni d’aromates pour conserver les goûts de chaque ingrédient et ne pas uniformiser les préparations et changer des autres barres de fruits que l’on aurait éventuellement faites.
Le mélange parfait doit être croquant mais ne pas nécessiter beaucoup de masticage pour ne pas couper la respiration en haute altitude. La pause doit être faite pour se ré-oxygéner et non pas passer son temps à mastiquer en apnée.
Enfin la touche de jus de citron va donner une pointe d’acidité et empêcher la barre de s’oxyder trop rapidement.Baton Dynamite Mayake 3 fini

Pour ne pas être collantes elles seront roulées dans du son d’avoine, c’est idéal pour cet usage et le son apporte les fibres indispensables à un bon transit intestinal. C’est un point trop souvent négligé dans les recettes de pas mal de mecs sur le net, car ce n’est pas énergétique et peut être inconsciemment parce qu’ils ne veulent pas qu’on les prennent pour des ânes. Le son c’est bon et il y a plein de truc dedans.
Ensuite l’Albal. C’est facile pour envelopper chaque barre avec un carré de feuille. C’est facile ensuite à enlever et à jeter en boule dans le sac poubelle.

Baton Dynamite Mayake 4 demouleRassembler ce que l’on a sous la main en amandes et fruits secs, profiter des promos comme celles de LIDL. A l’automne aller ramasser soi même ses propres noix et noisettes. C’est trop cher ces fruits et amandes secs! Avoir de quoi se faire un lot de fruits et amandes sèches et salées pour un kilo au moins. Les passer les uns après les autres (les amandes) au broyeur ou au moulin à café électrique. Cela représentera un tiers de la composition en volume.
Un quart sera composé par les grains de riz soufflé, à acheter au rayon du petit déjeuner dans les grandes surfaces, les produits génériques sont parfaits, pas besoin de mettre cher.
Un tout petit quart sera fait par les flocons d’avoine auxquels seront ajoutés des grains de lin, de sésame, de tournesol (pour donner des oméga alpha beta et d’autres corps essentiels et liposolubles). C’est important car sous l’effort on se vide et l’on s’use (en un seul mot) pas mal.
Le reste pour faire 100 sera du miel ( un petit tiers d’un pot d’un kilo) et de la crème d’amande. Le mélange ne doit pas être trop sucré sinon au bout de 2 jours on aura les papilles brûlées car le mélange va être riche. Baton Dynamite Mayake 5 enduction son

On commencera par faire chauffer le miel et la crème d’amande puis le jus d’un ou deux citrons (selon la quantité de produit prévue) pour bien le liquéfier. Puis on incorpore en remuant chaque élément broyé en commençant par les flocons d’avoince puis les plus fins. Si c’est trop sec on rajoute de la crème d’amande, si c’est trop liquide on rajoute du flocon d’avoine.
Quand cela parait bien on ajoute au mélange un quart de son volume en fruits secs comme les grains de Corinthe et de la papaye confite coupée en génoise. La papaye c’est bien parce que c’est bon contre la courante. C’est un vieux truc de broussard, la papaye, ça ne fait pas que donner de bons mollets. Mais en principe ce type de dynamite tendra plus à solidifier qu’à liquéfier. On fini par les fruits secs car ils n’absorbent pas de liquide. Ne pas cuire c’est inutile.
Bien homogénéiser. L’appareil encore chaud, l’ étaler en couches épaisses dans des raviers ou des Tupperware. Les mettre au frigo. Quand c’est froid cela se coupe facilement en barres de 100g (peser, oter la tarre, puis déduire par combien il faut diviser le poids net pour avoir autant de parts de 100g). Avec l’habitude on voit vite combien une composition peut donner en volume.
Enrober chaque portion dans du son d’avoine versé préalablement dans une grande assiette plate comme si l’on voulait les paner.
Puis découper aux dimensions idoines de l’albal et on les enveloppe. Zipper avec la date et les cacher. Surtout ne pas les oublier au frigo, gare à l’évaporation spontanée.

Si tout ça c’est respecté, elles se conserveront bien assez longtemps.
Baton Dynamite Mayake 6 termine

6 réflexions sur “Faire soi même ses propres Batons de Dynamite

  1. Mr Prat
    J’avais déjà parlé de ces barres de céréales que je fais moi même, mais vu l’engouement des Muls pour ces biscuits ….

    Pour la recette (pour une quinzaine de barres): – environ 450kcal/100g)
    · 125 g de beurre en petits morceaux
    · 110 g de sucre roux
    · 1 cs de miel
    · 200 g de flocons d’avoine
    · 40 g de graines de tournesol
    · 20 g de noix de coco râpée
    · 1/2 cc de cannelle en poudre
    · 75 g d’abricots secs en petits morceaux
    · 2 cs de pépites de chocolat noir

    Préchauffer le four à 160°.
    Graisser un moule carré ou rectangulaire et tapisser le fond et les côtés de papier sulfurisé en le laissant déborder de 2 cm.

    Mélanger le beurre, le sucre et le miel dans une casserole. Laisser chauffer à feu doux en remuant jusqu’à dissolution du sucre.

    Hors du feu, incorporer les flocons d’avoine, les graines de tournesol, la noix de coco, la cannelle et les abricots.

    Étaler la préparation dans le moule (n’hésitez pas à tasser la préparation avec le dos d’une cuillère par ex.) puis garnir le dessus de pépites de chocolat (facultatif).

    Laisser cuire 30 minutes au four; le gâteau doit légèrement dorer.

    Découper le gâteau tant qu’il est chaud et le laisser refroidir dans le moule.

  2. Barre de céréales chocolat et noix au choix

    Quantités pour 600 g(512KCal / 100g), soit 3300kcal (Adapté d’une recette de Mr Pat et de Light Addict)

    • 200g de flocons d’avoine
    • 150g de beurre
    • 100g de sucre roux
    • 50g de miel liquide épais
    • 50g de noix de noix, de pecan, cajou, macadamia
    • 50g de chocolat noir riche en cacao
    • 1 trait de jus de citron (comme anti oxydant)
    • 1 grosse pincée de sel


    Préchauffer le four à 160°C.

    1. Broyer les noix, bien enlever les résidus de peau et de coquille.
    2. Bien concasser le chocolat.
    3. Faire fondre le beurre dans une casserole à feu doux.
    4. Ajouter le miel et le sucre roux.
    5. Remuer jusqu’à ce que le mélange soit liquide.
    6. Dans un récipient à part, mélanger les flocons d’avoines avec les noix et le chocolat.
    7. Ajouter le beurre fondu au mélange et remuer pour obtenir une pâte homogène
    8. Sur une plaque de four, étaler le contenu du récipient sur une épaisseur d’environ 1cm.
    9. Au besoin employer un moule rectangulaire
    10. Laisser cuire environ 25 minutes à 160°C
    11. Sortir la plaque du four et laisser refroidir un peu mais pas complètement
    12. Découper en barres dans la plaque encore chaude
    13. Laisser finir de refroidir à l’air.
    14. Empaqueter de suite
    15. Déguster avec modération pour en avoir encore le lendemain

    Les barres de céréales se conservent bien dans des ziplocks neufs et plusieurs semaines dans le bas de votre frigidaire.

  3. Miam !
    Je prépare une douceur similaire avec amandes, raisins de Corinthe, cranberries séchées, pistaches, noisettes, figues hachées menu, sésame blond. Quelques épices genre cannelle, anis vert, clou de girofle. Je broie tout ça grossièrement dans mon mixeur. Je verse dans un récipient à micro-ondes avec un peu de miel et de beurre. je fais cuire 3 mn le temps que le miel et le beurre forment un caramel qui va amalgamer le tout.
    Avant que ça solidifie, j’étale sur des galettes de riz (les plus mince possible) et je forme des « sandwiches » avec 2 galettes. Je dispose mes « sandwiches » côte à côte et je pose une grosse planche à découper dessus pour tasser.
    Je range dans un zip-lock pour le transport.

  4. Bonjour Wren, cela fait plaisir. Pas bête ta combine avec les galettes de riz. Ce sont les galettes de riz genre filo que l’on trouve chez les chinois ?

  5. Hello, Non.
    En fait je cherchais des feuilles « azyme » comme celles utilisées pour les calissons ou les nougats. Mais pas eu le temps d’en commander avant ma virée rando du WE (on en trouve dans les boutiques spécialisées « cuisine » sur le net) alors j’ai trouvé de bêtes galettes de riz soufflé et j’ai pris les plus fines possible (sinon, ça prend du volume).
    Au final, c’est vraiment pratique, ça colle pas aux doigts quand on le mange et c’est un peu compressible. Et la cuisson au m.o., c’est rapide.

  6. Essaye alors avec des feuilles de brick ou des feuilles de filo pour les prochaines. Mais elles pourraient devenir cassantes en séchant, à moins que le caramel ou le miel ne les ramollissent de l’intérieur. Moi j’avais trouvé cette farine de son d’autant plus que cela fait de la fibre, ce qui manque dans les préparation très énergétiques ou très concentrées. A la première occasion je vais essayer toutes ces galettes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s