Perou – Cuzco (7) Marché aux bestiaux d’Inkillpata

Lis d’abord ce qu’en dit le Guide du Routard, après je t’explique.

Bien. Avec ça t’es fixé. En fait regardes bien la carte. La route d’Abancay va au Nord-Nord Ouest, à la bifurcation de Cachimayo (un peu avant le bled, plein de stationnement camions etc, tu peux pas louper) sur la route qui va à Chincero-Urubamba-Ollantay.

Pour y parvenir, tu prends soit un colectivo ou un bus (voir l’article sur Cuzco) qui y va direct, le terminal de bus est de l’autre coté d’Ejercito, ça craint pas trop, un taxi t’y amène sans problème, soit tu as pris un bus sur Grau qui va à Urubamba, dedans tu pose la question et on t’indiquera quand descendre et tu reprendra un colectivo qui va à Izcuchaca sans attendre longtemps – Pose pas trop la question sur ce marché aux bestiaux et surtout pas à Anta, car il est en fait à Inkillpata, juste 100m avant la bifurcation qui va dans un bled paumé par une piste superbe qui s’appelle Cotabambas, c’est le Pérou andin authentique que sont ces coins là – C’est le chef lieu de ce canton, Anta est juste à côté un peu après sur la route d’Abancay, il n’y a qu’un marché couvert. Inkillpata et à quelques bornes mais il faudra reprendre un colectivo à moins que le même moyennant petit supplément t’y conduise, demande la « Feria de Ganado », ne dis pas « mercado » c’est pour les légumes.

Le marché est sur ta droite en arrivant dans ce tout petit hameau, il fait 2 hectares environ entourés de cloture, c’est vaste, tu crois qu’il est à moitié vide, mais il y a du monde, faut venir milieu de matinée au plus tard si tu veux voir le plus de bétail, sinon il ferme à 13 heures. Il est cloisonné par genre animal, tu trouve de tout ce qui peut bouger. Dans un coin il y a vente de matos et corde pour élevage, cela peut servir si tu cherche qqch. que tu ne trouveras pas à Cusco, de l’autre côté le coin boucherie avec dépeçage sur place des bête achetée le matin, émotions garanties je te dis. Tu seras le seul occidental, une merveille ce marché, pas autant que celui de Kashgar, mais pas loin en étant différent.

Et puis midi approchant tu peux y bouffer BBQ ou ce que tu veux, la barbaque est bonne et c’est propre comme stand, et tu pourras causer avec les gens du coin, ces andins sont des gens super timides mais comme tous les grands timides, des gens super.

Je ne t’en dis pas plus, regarde les fotos et la vidéo si tu ne songes pas y aller, sinon ne regardes pas et vas-y.

Ah oui, autre moyen sympa pour y venir, de Chinchero, c’est bien si tu va au site archéologique tôt le matin, de Chinchero parfois des colectivos y vont – demander à l’arrêt des bus au centre du village- en passant par la route secondaire de l’intérieur et la grande lagune, je l’ai faite une fois, c’est suuuperbe, mais faut trouver qq1 et parfois elle est coupée ou en travaux, elle passe en plein dans cet altiplano très vert tout dédié à l’élevage, c’est la petite Suisse de Cuzco, il y a des laitières partout. Tu comprends le pourquoi de ce marché ici. On peut la faire à pied si t’es trekkeur dans l’âme, ou en bécane.

A ne pas manquer pour se régaler sans modération. C’est le vendredi seulement, la seule bonne info du Guide du Routard, balance ce truc.


Une réflexion sur “Perou – Cuzco (7) Marché aux bestiaux d’Inkillpata

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s