Perou – Machu Picchu (2) Comment échapper à la mafia

Un petit bilan

Bus pour aller à Urubamba 005
Colectivo pour Ollantay 005
Train d’ollantay à MP 35$ 095
2 Repas à Aguas Calientes 050
1 Nuit Hotel à Aguas Calientes 040
1 petit déjeuner à Aguas Calientes 005
Bus pour monter au site 15$ 040
Ticket pour entrer au site 125
Train retour Ollantay 35$ 095
Colectivo pour rentrer Cuzco 010
TOTAL en Soles(pour Euros convertir @3,5 en 2011) 470

Pas mal pour ne visiter un site que pendant une demie journée, ne fut ce qu’une des merveilles mondiales.

Je vais reprendre rapidement ce que j’ai écrit dans de précédents articles sur Machu-Picchu ( y revenir pour plus de détails)

Louer une tente à une des tiendas de matériel et de camping de Cuzco. Cela coute 5 soles pour une petite max 10 par jour.

Acheter le billet d’entrée au site pour le lendemain du départ prévu soit 126 soles. Faire ses courses en bouffe de hiker, de quoi pour 3 jours, soit 30 soles

Partir de bonne heure de Cuzco et d’aller au Terminal Terrestre de Santiago de bonne heure pour prendre le premier bus pour Quillabamba (4h30 pour 5h30), on prend un petit taxi suzuki, il y en a toujours qui trainent toute la nuit, ils sont à peine plus cher que le jour, 5 soles au lieu de 3 soles.

Descendre à Santa Maria, il est midi et on peut se laisser embobiner un peu par un des chauffeurs qui attendent pour Hydro-Electrica, 10 soles le trajet de 2 heures.


La route d’ollantaytamba à Santa Maria est très belle, il y a de très beaux panoramas

Ensuite de Santa Maria à Santa Teresa la route offre de belles émotions même si les panoramas sont moins grandioses. Depuis elle a été élargie pour faire passer de gros camions porteurs de turbines pour l’extension de la centrale.


Il doit être entre 14h et 15 h à son arrivée à Hydro-electrica.

Continuer à pied deux autres heures jusqu’à Puente Ruinas, poser sa tente au camping. Péage la nuit s’il est gardé en pleine saison. Il est 17 heures. La nuit tombe à 18 heures.

Il commence à faire jour à 5 heures, on a déjà plié bagages, s’il y a un gardien on laisse la tente plantée. On monte à la Cité Inca, une belle suée d’une bonne heure.

A six heures le site est ouvert, balades partout pendant 6 heures sans se presser pour redescendre à midi.

On récupère éventuellement le matos, on s’est déjà calé à Inti Punku, on peut filer direct au travers de Aguas Calientes par la voie ferrée qui sert de fil d’Ariane et on file sur Ollantaytambo, y a rien à voir dans cet enfer. Il est 13-14heures.

Sans se presser on arrive au km 88 en appréciant cette vallée de l’Urubamba. Il y a qq tunnels à faire fissa quand même, mais le metro on l’entend de loin.

Campement, il y a tout plein de place, on demande quand même à une des familles du coin si l’on peut, si cela ne les gêne pas.

Le lendemain on repart pour Ollantay qui n’est qu’à 10 bornes. A 7 ou 8 heures à Ollantay :

  • on peut visiter ou
  • continuer sur Urubamba en demandant à un moto-taxi d’aller jusqu’au chemin pour les « salinas » si on a envie de les voir. Des Salinas on peut remonter à Mara ou continuer vers l’embranchement avec la nationale, là où il y a un arrêt de bus. Arrivée à Cuzco vers 16 heures
  • ou bien au parking de la gare PeruRail prendre un colectivo qui rentre sur Cuzco direct. Dans ce cas arrivée à 10 heures.

Bilan de l’opération 60 euros au lieu de 135€ moins de la moitié, en plus on s’est bien explosé dans une rando très sympa.

Bus pour aller à Santa Maria 010
Colectivo pour Hydro Electrica 010
Bouffe achetée pou 3 jours 030
3 jours location tente 030
Ticket pour entrer au site 125
Colectivo pour rentrer Cuzco 010
TOTAL en Soles/Euros (@3,5 2011) 215 –> 60€

Si l’on ne se sent pas le courage de revenir par Ollantay parce que l’on n’est pas marcheur on que l’on hait la tente, on peut prendre une nuit à l’hôtel « Los Caminantes » et revenir par Hydro-Electrica.

Si on redescend de la Cité Inca à midi, à 15 heures au plus tard on peut être à Hydro electrica, juste à temps pour prendre un des colectivos qui attendent les passagers du train de l’aprés midi. Il ne faut pas compter être à santa Maria avant 17 heures.

A l’aller on s’est renseigné des horaires de passage à Santa Maria du bus de Retour de Qillabamba, S’iI y en a un en fin d’après midi, on s’est calé sur cette heure. Mais il ne faut pas perdre de temps. Il y a toujours des colectivos qui vont à Ollanta, c’est toujours plus facile dans ce sens de trouver des véhicules qui vont en direction de Cuzco. Avec un bon enchainement des horaires on est tard le soir à Cuzco.

Cette solution est à peine plus chère que l’autre.

Bus pour aller à Santa Maria 010
Colectivo pour Hydro Electrica 010
3 repas dont un à Aguas Calientes 040
1 Nuit Hotel à Aguas Calientes 040
Ticket pour entrer au site 125
Colectivo pour Santa Maria 010
Bus pour aller à Cuzco 010
TOTAL en Soles/Euros (@3,5 2011) 245 –> 70€

Pour le dépannage, à Mandor peu avant l’arrivée à Puente Ruinas, possibilité de camping ou de louer un pageot pour 5 ou 10 soles, petit resto et buvette.

Pour une escale camping à « Santa Teresa », appeler Genaro Moscoso Latorre 830026. coordonnées GPS (S 13.07.923 et W 072.35.781)


Une réflexion sur “Perou – Machu Picchu (2) Comment échapper à la mafia

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s