Sac de couchage – le TopBag Mayake

L’intérêt de se faire son sac de couchage est double :

  • on a quelque chose à ses mesures, donc rien d’inutile et confort assuré puisqu’il doit chausser juste,
  • économique puisque c’est assez long à coudre, donc c’est cher,

Et puis d’ailleurs tous les sacs de couchage sont trop chers puisqu’ils sont cousus assemblés dans des pays à bas coûts comme l’Azerbaidjan.

Resize of 15 sac a dos fini

Mes critères

  • du synthétique parce que lavable, parce que je pionce habillé
  • du synthétique parce que mouillable, donc toujours isolant
  • du synthétique parce que le duvet, c’est le bordel à quilter
  • du synthétique parce que moins cher
  • du synthétique parce que le gonflant reste gonflant
  • modèle type Topbag pour ne pas avoir du poids inutile dans le dos, couché s’entend
  • mais pas totalement dénudé parce que je remue beaucoup, surtout en grande fatigue
  • pas totalement en tissu traité pour la respiration et le séchage de l’isolant
  • clipsable facilement et adaptable au matelas gonflant NeoAir
  • pas de fermeture éclair mais ouverture suffisante pour se coucher
  • largeur aux épaules suffisantes pour pouvoir ne pas dormir les bras croisés comme tout en Kamon,
  • largeur plus réduite au col pour pourvoir serrer plus facilement et ne pas avoir une collerette trop ample
  • chausson du sabot pas trop long mais entièrement isolé
  • volume interne suffisant pour pouvoir dormir tout habillé avec une éventuelle doudoune
  • poids 800g maximum (en fait il fait 760g)
  • température de confort au minimum -5ºC. En fait habillé avec doudoune à capuche et un bonnet je tiens à -10ºC sans grelotter comme une sissie.

C’est un sac de couchage de type TOPBAG largement inspiré du Walden de Arklight Design (bonne boite online soit dit en passant). Les cotes du dessin des patrons respectent mon sur-mesure (1,70m – 75kg – large d’épaules). Pour une longueur plus grande la rajouter à la longueur du sabot.

Matériaux

Achats chez ExtremTextil (boite toujours aussi bonne)

  • 3m de ripstop noir en 26g/sqm (largeur réelle du lé 1,50m)
  • 1m de ripstop jaune en 35g/sqm respirable (utile pour le séchage)
  • 3m de Climashield Apex en 133g/sqm
  • cout total des matériaux, 110€ tout compris. C’est plus de deux fois moins cher qu’un sac du commerce identique.

Conception

  • partie du dos avec une seule couche (en fait toutes les chutes) de Climashield
  • corps du sac en double couche de Climashield, chacune quiltée 30*10 à la main et non serrée sur sa face de ripstop
  • les deux faces de ripstop noir n’étant solidarisées qu’au niveau de l’ourlet latéral. Elles restent indépendantes assurant un excellent gonflant de l’isolant et une masse d’air supplémentaire emprisonnée dans le sandwich.
  • deux lacets déclipsables en plus de celui du sabot permettent de solidariser le TopBag au matelas pneumatique. Les 3 lacets sont munis de tendeurs plastique
  • lacet de fermeture du tour de cou à la face intérieure du sac, avec bloqueur plastique

Les fotos du diaporamas suffisent en elles même, la légende est explicative, passer le curseur dessus comme d’habitude.


2 réflexions sur “Sac de couchage – le TopBag Mayake

  1. BEWARE-BEWARE

    Chez ExtremTextil ils n’ont plus de ce Ripstop black qui était si bien et si léger, sans doute problèmes de réappro, vu qu’ils avaient déjà eu beaucoup de mal à se le faire livrer. Ils auraient, mais pas avant juin 2013 normalement, deux remplaçants assez identiques :
    – 10den — 28g/sqm in black and red
    – 7den — 22g/sqm in black
    (Le plus léger j’aimerais bien voir son look, parce que cela doit être pas mal fragile).

    Dans l’attente ils ont toujours un nylon mais non ripstop, un taffetas (Nylon Taffeta, daunendicht, soft, 20den, 38g/qm) comme ils disent les anglos saxons pour appeler ce genre de fabrics. Il est calandré ou qqch comme cela, je ne sais pas trop comment est ce traitement, mais c’est un truc qui donne un beau look à défaut de solidité – faut bien faire un peu de frime pour cela se vende, certains en font des gilets et doudoune – en tout cas il est en plein de belles couleurs.

    Voià c’était pas l’info du siècle, mais c’est bon à apprendre quand même.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s