Perou – Canyon de Cotahuasi (Fr)

Cela faisait longtemps que je devais faire cet article qui manquait dans la panoplie des treks du Pérou que l’on peut trouver ici. il restera l’Ausangate. Pfff…

Il est tout aussi spectaculaire que le « Colca », Cotahuasi c’est plus loin c’est tout. Mêmes paysages abruptes sculptés par l’érosion tropicale avec la chute de Sipia de 150m. A voir absolument. Les village de Velinga et de Quechualla ne sont accessibles que par des sentiers creusés à flanc de falaise. C’est comme une blessure dans les Andes.
C’est l’un des complexes de canyon qui a été longtemps les plus isolés du Pérou. En aval c’est infranchissable, en amont les sommets font 5000m et plus, tout autour l’altiplano est à 4500m, en bas dans le canyon on est à 1200m et plus, plus bas. Whooff … Le canyon le plus profond au monde. Et c’est le rio Cotahuasi le grand responsable de ce bordel.
La vallée comptait 2000 habitants il y a encore peu, et 20 000ha en terrasses avec un système d’irrigation venant des temps préincaïques. Une branche du Capaqnan y passait au fond et la remontait pour terminer à cuzco, les dingues ! Il ne reste qu’est une succession d’oasis et de villages dispersés. Cotahuasi (2683m, 1500 âmes), c’est le bourg d’entrée et qui gère la vallée. Le tourisme est en développement au début avec l’aide d’ONG, maintenant je ne sais pas. On peut rafter sur le rio à ses risques en plein péril

Cordillera Arequipa ascenciones y canyones

COTAHUASI

Transports

Depuis Arequipa bus REYNA, CROMOTEX et ALEX entre autres Prix 30soles.
En général départ vers 15h30. Bitume 3h ½ , arrêt une ½ heure à Aplao, ensuite piste. Arrêt à Chuquibamba vers 22h. Arrivée à Cotahuasi à 2h avant le lever du jour. The road is paved between Arequipa and Chuquibamba and unpaved between Chuquibamba and Cotahuasi.
Transportes Eros Tour depart at 16.45 hours; Cotahuasi 30 soles, around 11-12 hours, Chuquibamba 18 soles, 5-6 hours.
Transportes Reyna departs daily at 16.30 hours with rates of 20 and 32 soles.
Transportes Alex departs at 16.00 hours, 30 soles.

These times and rates were from earlier in the year so things may have changed.

Logement-Restauration

Il y a plusieurs hospedajes, ouverts la nuit pour l’arrivée des bus.

Hospedaje Hatun Huasi
Centenario 309 (la première à droite en descendant de la place)
Tel 58 10 54 catyborda@hotmail.com
Tenu par Catalina, repas possible, 20-25 soles la chambre

Cevicheria Don Luicho
Rue Arequipa pas loin de la place

Les Randos

Il y a quelques boucles possibles soit en amont de Sipia, soit en aval. Il n’y a pas les descentes ou montées exténuantes du Colca, ni les boucles du Colca qui permettent de voir un peu toute la vallée. Ici c’est chacun son choix, mais on peut y rester plus longtemps pour tout voir et surtout fréquenter les andins qui sont très accueillants, plus que là-bas, ils ont moins vu de touristes bobos sans doute. L’itinéraire le plus fréquenté et le plus spectaculaire est en aval, il fait 50km. La rando dans le canyon est de 3 jours si l’on se contente du classique et de fond de la vallée, mais la dernière journée de retour se fera en revenant sur ces pas. C’est un trek très cool.

On part de Cotahuasi plein Est, ou on se fait déposer, en direction du pont de Cuayo, une petite dizaine de kilomètres, ensuite on fait son choix.

101 canon Cotahuasi carte

J1 Pont de Sipia (2165m) à Velinga (1980m)

  • D+ 550m
  • D- /30m
  • 16km en 6 heures

Franchir le pont suspendu. Sur l’autre rive, on aperçoit de belles formations orographiques, des blocs énormes.
Longer l’oasis de Sipia, qui s’étale sur la longueur. À la sortie aux marquages de flèches en jaune sur un rocher ( ¾ heures) prendre à droite. Le premier point de vue surplombe en apic l’endroit où se précipite le rio Cotahuasi, le second offre plus de recul. Revenir au chemin principal ( ¼ heure). Celui-ci commence à monter. Plus loin prendre à gauche celui qui est le plus en hauteur des 2 itinéraires. Le sentier est taillé dans une roche ponceuse rouge ou grise. C’est la partie spectaculaire de la journée. Vers 2300m, on atteint le point le plus élevée de la même journée en ¾ heures. Rive droite l’érosion fluviale à creusé tout ce paysage tailladés de ravins gigantesques dans les flancs des volcans et de l’altiplano.100 canon Cotahuasi Chute de Sipia
Plus loin le décor est de plus en plus minéral, on aperçoit l’oasis de Chaupo, atteinte en ½ heure. Les pentes sont couvertes d’épineux et de cactus, les Pichanes, Chonas et Huarangos. Poursuivre vers le fond d’un petit canyon à sec, en suivre le lit par l’aval sur environ 200m (50 ‘). On est à 2000m. Puis continuer à gauche en montant par un sentier impressionnant. C’est la petite plaine de Rosario Pampa toujours avec des cactus, quelques ravines à passer, une station très importante de cactus à Julio Pampa atteinte en 1 heure. On aperçoit l’oasis de Velinga au bout d’ ½ heure. Tourner à gauche, c’est plat on est à 1800m. On atteint un ruisseau rapidement. Le chemin monte fortement au pied d’une cascade. A 1900m prendre à gauche.
On entre alors dans Velinga. En haut, tourner à droite vers la place ( ¾ heure). A la place monter à gauche pour atteindre l’Hospedaje d’Ignacio Chamana Buiza (entrée à gauche du panneau « Puesto de Salud de Velinga »). Ignacio est l’instit. s’il l’est encore à l’écriture de ces lignes. A contacter éventuellement 81 21 29 ou par mail chamanabuiza@hotmail.com . il peut faire ou faire faire le guide pour quelques chullpas (tombes) précolombiennes juste là plus haut à quelques minutes, mais bof.

J2 Velinga – Quechualla (1650m)

  • D+ 100m
  • D- 430m
  • 9km en 3 heures

On peut laisser une partie de ses bagages à Velinga puisque l’on va y revenir. Partir de bonne heure comme toujours au Pérou pour profiter de la fraîcheur matinale, éviter de marcher les heures chaudes avec une pause à midi à Quechualla, et parce que nous sommes sous les tropiques aux jours de 12 heures seulement.
Longer l’église sur sa gauche. On atteint rapidement le point de vue ou Mirador avec son panorama sur le canyon. Vers 2000m on descend en zigzag à droite. On traverse des terrasses à l’abandon fortement en friche. À 1800m c’est de nouveau une belle station de cactées ( ¾ heure ). Juste avant les gorges d’une quebrada, descendre à droite, les franchir par un pont en dur avec vue vertigineuse sur le rio Cotahuasi, puis prendre à gauche ( ½ heure) les lacets. On traverse un vallon par un pont rudimentaire en branches d’arbre.
On suivra le lit du rio, qui de ce fait n’est pas à proprement parler un chemin à cause de tous les roches. Il peut y avoir une rare faune aquatique, donc ne pas faire de bruit. On va ensuite passer le long de beaux « andenes ». Sur la rive gauche il reste des ruines d’une construction inca.
On arrive au pont d’Angulo Pampa en une heure. Puis de nouveau une belle station de cactées très dense. On revient dans le lit du rio. Puis au loin on aperçoit l’oasis de Quechualla qui comme Velinga est en surplomb du rio. On est vers 1600m, avant d’arriver à la berge très haute du rio lorsqu’il vire à droite, on tourne au contraire à gauche ( ¾ heure). On traverse un ruisseau, puis on longe un mur en montant fortement à gauche. On entre ainsi après ¼ heure dans Quechualla. C’est un hameau très peu peuplé. De la petite église on a une vue magnifique sur l’ensemble du canyon. C’est là que se trouve l’Hospedaje Plaza de Stefen Bernedo. La chambre simple est au prix syndical de 20 soles. On peut y manger.

cotahuasiRetour de Quechualla à Velinga

Revenir au début par le même chemin jusqu’au pont en béton (2 heures). Peu après descendre à gauche et longer le rio. On atteint un petit bassin rudimentaire en ¼ heure, baignade possible.

Poursuivre toujours le long du rio. Puis un peu après un premier groupe de casas ( ¼ heure) tourner à droite, juste avant les autres casas. On quitte rapidement les cultures et la végétation pour entrer dans un pierrier et des éboulis. Le sentier se divise mais les embranchementss se rejoignent plus loin. En haut on atteint le chemin principal de Velinga, on y tourne ‘a droite ( ½ heure). Le village est atteint en ¼ heure.

J3 Retour de Velinga au pont de Sipia

  • D+ 700m
  • D- 530m
  • 15km en 5h ½

Il se fait par le même chemin que l’aller. Retour à pied sur Cotahuasi en 2h ½ si l’on est en dehors des horaires des colectivos. Pour les fainéants qui ont dormi dans l’oasis, de bon matin il y a un colectivo, vers 8h 9h, se rensigner la veille. Il va à Cotahuasi bien sûr, pour Arequipa, c’est un bus qui doit plus ou moins être en correspondance.

EN PRATIQUE

Éviter la saison des pluies de Décembre à Avril à cause des crues.
Comme c’est encaissé les jours sont plus courts que sur l’altiplano. Il y fait également plus chaud, et lourd en saison humide. On peut y dormir, donc inutile d’emporter de tente.

De Cotahuasi pour le pont de Sipia, des colectivo partent dès 6 heures puis 13h/14h
Pour y revenir, prendre un colectivo à la bifurcation pour Andamarca un peu plus loin à 10 minutes en fin de matinée vers 11h-11h30, et en fin d’après midi vers 17h.


mapa-cotahuasi

http://faboperu.jimdo.com/carnet-de-voyage/mars/

http://www.flickr.com/photos/mgdt/sets/72157606797563171/with/3005650799/


4 réflexions sur “Perou – Canyon de Cotahuasi (Fr)

  1. Rouquin69 à Agapi8 30 août 2012

    Nous nous sommes alors rendus compte qu’on allait plus de temps que prévu dans le coin!! On a finalement opter pour faire 2 excursions:peru-Canyon Cotahuasi gorges et pont beton
    La première en prenant le bus de 6h à Cotahuasi puis descente vers la cataracta de Sipia et retour a Cotahuasi avec le seul bus dans l’autre sens qui vient de Velinga et qui passe vers 10h à la cascade.
    L’après midi, on prend un bus vers 15h direction Charcana, arrivée vers 18h et nuit dans un hospedaje dans le village. Prevenir a l’avamce car il y a pas beaucoup de place. Le lendemain, rando de Charcana jusqu’au fond du Canyon, village de Quechualla. Il y a quasiment que de la descente, c’est tres raide a certains endroits donc genous fragile s’abstenir!! La rando dure environ 8h, on a de superbes vue sur le canyon car le depart depuis Charcana est assez élevé. Prévoir pas mal d’eau car il fait chaud et c’est pas les arbres ici qui vont faire de l’ombre. Le village de Quechualla ressemble à une oasis, avec plein d’arbres fruitiers (dont des oranges délicieuses), il y a une dame adorable qui héberge les voyageurs de passage. Le lendemain, depart vers 5h30 puis rando le long du fleuve pour rejoindre Velinga avant 9h car il y a le seul bus de la journée qui repart a Cotahuasi !! Le sentier est quasiment plat car on suit la rivière, passage de ponts et rando à l’ombre au fond du canyon.
    Ce circuit est joli pour decouvrir le fond du canyon ou il y a les parties les plus hautes, des villages tres typiques, hebergement sommaire mais rencontres tres enrichissantes.

    Apres une journée de repos, nous partons pour notre 2ème boucle dans la partie haute du canyon cette fois ci. Nous sommes accompagnes par un guide de ASOTurs (ça coute vraiment pas cher, c’est très intéressant et ça permet de participer aussi a notre facon au projet de développement touristique) avec qui nous prenons le bus de 12h30 en direction du village de Huaynacotas. Nuit et repas chez l’habitant.

    Le lendemain, nous partons en rando vers 7h en direction d’un sommet à 4600m sur lequel se trouve un ancien temple Inca ainsi que des roches aux formes spectaculaires (visage…). Le guide nous explique plein de choses sur cet endroit. Il faut environ 4h de montée pour atteindre le sommet (environ 1300m de dénivelé positif). Puis redescente par un bosque de pierres rouges et arrivée en fin d’AM au petit village très recule de Tecca. Il est presque indispensable d’avoir un guide car il y a pas mal de sentiers et le village de Tecca est rustique, très peu de gringos viennent ici et les gens parlent presque uniquement Quechua. Il faut donc savoir dans quelle famille dormir. Nuit rustique sur une peau de lama, à coté des pommes de terre!!
    Le lendemain, rando jusqu’au village de Pampamarca, environ 5h, pas de grosses difficultés mais prévoir de l’eau car il fait chaud ici, malgré les 3000m d’altitude.
    peru-Canyon Cotahuasi Bosque de PiedrasNous laissons le guide qui prend le bus de 13h en direction de Cotahuasi et nous passons la nuit a Pampamarca, il y a au moins 2 hospedajes, des petits magasins et de quoi se restaurer. On va voir le mirador de la cascade de Oskune, a environ 30min du village.
    Le lendemain, départ vers 6h pour monter au Bosque de Piedras qui domine le village et observation des condors nombreux a cet endroit. La montée prend environ 2h, et la descente 1h tranquillement. Retour a Cotahuasi avec le seul bus de la journee a 13h.
    Cette partie haute du canyon est vraiment différente du bas, beaucoup plus montagneuse, pas mal d’anciens sites incas, de subtilités rocheuses spectaculaires.
    ll y a également possibilité d’excursions vers les villages de Puyca et Alca, dont les bains chauds de Luicho.

  2. Agapi8 à ElCo 23 août 2011

    peru-Canyon Cotahuasi le canyonNous venons juste de rentrer de 3 semaines au Pérou, dont une consacrée au canyon de Cotahuasi. Nous avons adoré cet endroit et cela reste parmi nos meilleurs souvenirs du Pérou ! Nous n’avons pas fait le canyon de Colca et ne pouvons donc pas comparer. Mais nous recommandons fortement Cotahuasi tellement c’était beau. Nous n’avons pas fait la rando classique le long de la rivière mais sommes partis d’en haut, du village de Charcana.

    Voici notre trek :
    Arrivée à Cotahuasi vers 4h du mat : on finit la nuit dans un hostal
    La journée on visite les 3 points de vue de Cotahuasi (3h de marche tranquille pour se remettre de la nuit dans le bus)
    A 15h, on prend le bus pour Charcana (environ 2h avec des paysages spectaculaires. Le village est à 3600 m d’altitude).
    On dort chez l’habitant (demander à la mairie en arrivant, qui est juste en face de l’arrêt de bus).
    Le lendemain, on fait Charcana-Picha le matin (3h30, sur un chemin transerval sur la montagne, donc assez facile. Mais le soleil tape dur ! prévoir de l’eau, un chapeau et de la crème solaire). C’est vraiment magnifique : des cultures en terrasses, des zones très arides, des déserts de cactus, puis des oasis par endroits, etc.
    L‘après-midi on fait Picha-Quechualla : 4h de descente difficile et dangereuse mais des paysages extraordinaires. On a 2000 m de dénivelé, ça descend rude et ça glisse beaucoup. On passe parfois des crêtes assez étroites et vertigineuses. Prévoir l’eau en quantité suffisante à Charcana car il n’y a aucune source sur le tronçon Picha-Quechualla (mais il y a de l’eau à Quechualla). Sur la fin du chemin, on passe devant Ushua (le point le plus profond du canyon, 3558 m).
    On campe sur la place d’armes de Quechualla (demander l’autorisation al Juez en arrivant) et on a accès aux toilettes de l’école et à un robinet. La place d’armes domine le Canyon, c’est top !
    Le lendemain on fait Quechualla-Vellinga.
    peru-Canyon Cotahuasi le rio brumes matinalesOn dort chez l’instituteur qui est cité dans le livre de Geus. Il est très sympa et fait actuellement des travaux pour améliorer son petit hôtel et installer l’eau chaude (panneaux solaires).
    Ensuite Vellinga-Sipia et mini bus pour rentrer à Cotahuasi (départ de Sipia vers 17h-18h).
    C’était vraiment une très belle randonnée et le fait de commencer d’en haut pour rejoindre le fleuve, c’était extra ! Mais c’est vrai que la descente de Picha est dangereuse et très fatigante pour les genoux.
    Sinon, ce que vous pouvez faire, c’est dormir à Charcana plusieurs nuits car il y a plusieurs randonnées sur la journée pour aller voir des sites (peintures rupestres, etc.). Et une ballade de 1h30 sur le chemin Charcana-Picha est très belle et après vous rentrez à Charcana.
    Quand je dis dangereux, c’est parce que par moment on passe sur des crètes vraiment étroites et très glissante.
    Mais à part ça, ça va. Je pense qu’on peut le faire seul sans pb.

    Pour dormir chez l’habitant ou camper, il n’y a pas de pb. Par contre, on ne peut pas dormir (en principe) en dehors des villages et dans chaque village, il faut demander au notable du coin (l’instituteur à Velinga, le juge à Quechualla, le maire à Charcana, etc.) l’autorisation de camper dans le village (ou de dormir chez l’habitant).

    Pour faire la boucle à partir de Charcana, il faut compter 3 jours et 2 nuits. Mais la première journée (de Charcana à Picha puis à Quechualla), on était vraiment crevés le soir. Le lendemain (Quechualla – Velinga), c’est plus cool, sauf les 500 m de dénivellé en montée juste avant d’arriver au village. La dernière journée (Velinga – Cotahuasi) est importante aussi.
    En plus, vu qu’il n’y a qu’un bus pour Charcana dans l’après-midi au départ de Cotahuasi, il faut ajouter une nuit à Charcana (et dormir chez l’habitant car c’est à 3600 m il me semble et il caille la nuit !).
    Pour l’orientation, c’est assez simple. En gros il n’y a qu’un chemin, donc pas vraiment moyen de se perdre. Mais il faut quand même demander à chaque village le chemin à suivre car parfois il y a d’autres petits chemins qui partent vers des maisons isolées. Mais vraiment, c’était très simple à partir du moment où on part espagnol.

    Pour la carte, on n’en avait pas et je ne sais pas s’il en existe. En tout cas, c’est un parcours superbe et partir d’en haut, d’un côté de la montagne, pour ensuite rejoindre le fleuve de l’autre côté, c’est magique et ça change la vision de la montagne.

  3. ASOTURS à Cotahuasi

    (À vérifier si cela existe encore et surtout si c’est encore comme c’était il y a qq années)
    Pour les contacter préalablement, voici qq infos
    Local en Cotahuasi: Calle Centenario 208, telefono 958747794.
    Local Arequipa: Calle Universidad 215-F. Cercado, telefono 054 232795
    asoturs-cotahuasi@hotmail.com.

    http://asoturs.blogspot.com.es/2011/10/cotahuasi.html
    http://cotahuasiasoturs.wordpress.com/contactenos/
    http://asoturscotahuasi.blogspot.com.es/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s