Peru – Canyon de Cotahuasi (2) Pampamarca et Huarhua

La première randonnée qui va de Sipia à Quechualla, a permis de connaître la partie du canyon en aval. La partie que l’on peut considérer d’amont se visite également en une paire de jours. Seulement si l’on ne va qu’à Pampamarca et Huarhua où il y a quelques curiosités. La rando entre ces deux quebradas passe en partie par un chemin de crête qui donne une vue exceptionnelle sur l’ensemble du canyon. Ce qui restera du canyon, tout à l’est, est desservi par une piste carrossable jusqu’à Alca et n’a pas de grand intérêt pour le marcheur.

Pampamarca

Une piste carrossable permet d’atteindre le village qui est à 3300m. Prendre le colectivo qui part de Cotahuasi à 7h et à 14 heures. Compter quand même 2 heures et préparer la monnaie pour le tarif syndical soit 5 soles. Le village est tout petit, environ 500 âmes, rues pavées et toute petite activité de tissage d’alpaca pour touristes.
Dormir
Hospedaje de José Vargas. Il conseille et trouve des guides locaux. Contact possible oskuniaedes@conpunto.pe Telefono 81 21 89.
A voir aux alentours
Bosque de rocas (formations karstiques genre petites demoiselles de Montmirail). Le chemin monte dru tout au nord jusqu’à presque 4000m. Compter 1h et demi l’aller.
Cataracta de Uskune. Belle chute de 100m que l’on peut apprécier par un mirador à quelques pas du bled.
Si l’on continue, ce sont les thermes de Joshla, enfin c’est du genre baignoire d’eau chaude pour se décrasser.

Huarhua

Tout petit village de + ou – 200 âmes à 3300m qui fut plus grand. Pas d’hospedaje ni de cafete bien sûr. Demander sur la petite place en bas du village où l’on peut piauler (chez un andino) ou poser la guitoune. Rien à bouffer ni rien à acheter à bouffer. Deux solutions, demander si qq1 veut bien vouloir préparer un dîner façon andina, sinon tout emporter avec soi.
L’église vaut encore la visite. Elle est disproportionnée en regard du bled car autrefois le village était prospère grâce au sel. Maintenant c’est la ruine.
Si l’on est parti pour 2 jours, on peut aller voir la mine de sel gemme qui n’est qu’à ¼ heure. Demander à qq1 pour faire le guide car c’est une vraie mine, de genre tunnel, puits et explosifs. Elle est exploitée collectivement par les gens du village à présent. Le sel est évacué comme autrefois par caravane à dos de bêtes.
Peru Canyon Cotahuasi mapa J2

Randonnée

Ce ne sont que 23 km, en D+ 700m et D- 1800m.
C’est un circuit de deux jours pépère presque tout en descente, mais un bon marcheur ne fera qu’un jour pour arriver au Pont de Cuyao que l’on connaît déjà. On reviendra à Cotahuasi par le colectivo de Sipia (vers 17 heures) ou celui de Andamarca (vers 11h-11h30), sinon c’est à pinces en 2 heures, c’est pas la mort mais ça monte.
Le bon plan pour celui qui a un peu de temps, c’est de commencer par cette sorte de boucle, puis de continuer vers Sipia et faire la rando (1), l’inverse quoi.

J1-Pampamarca à Huarhua

15km en 5 heures, D+650m D-700m
Démarrer comme d’hab. du centre c’est-à-dire de la place. Descendre la rue qui a la sorte de « arco » puis prendre à gauche à la sortie. A l’école continuer à descendre par la droite puis l’acequia toujours à droite. Puisque l’on restera sur la rive droite du Canyon, d’une manière générale il faudra toujours prendre à droite et ni monter à l’altiplano ni descendre dans le canyon.
On arrive rapidement dans les « andenes » et les cultures. On atteint une bifurcation, celle qui va au pied de la cataracte d’Huskune, laisser ce chemin à gauche, continuer vers un tout petit bled qui doit être appelé Michaca. On a croisé la piste carrossable qui nous a amené de Cotahuasi . Prendre toujours à main droite, puis au bout d’une ½ h à une autre bifurcation prendre le chemin qui va dans une petite quebrada que l’on traversera. On a quitté le chemin principal qui descend par la gauche. Le coteau à été cultivé mais est totalement en friche. On va marcher et remonter légèrement dans un sentier à flanc de falaise dans une végétation xérophile identique à celle que l’on a vu plus bas dans la rando de Quechualla.
Au bout d’une heure, vers 3400m, la passe. On quitte le panorama de la quebrada de PampaMarca. On voit le rio et la ville de Cotahuasi de l’autre coté. On en voit de toutes les couleurs du Canyon. On continue par la droite tout en continuant à monter. Une heure et on arrive au niveau de Mungui que l’on surplombe. Vers 3500m deux chemins, prendre celui du bas. On traversera de nouveau des terrasses en friche puis un barranco. On croise un autre chemin qui monte de la gauche. Le prendre par la droite en montant.
Puis plus ou moins toujours à la même altitude au bout d’une ½ heure prendre (exceptionnellement) à gauche le chemin en balcon et non celui qui monte sévère en lacets à l’altiplano. Une heure de plus pour atteindre le bord de la quebrada de Huarhua. C’est un cirque impressionnant tout entouré de ravins. Le village est blotti dans le seul petit replat.
On descend dans la quebrada jusqu’à un rio vers 3200m. Un pont en branches. On remonte de l’autre coté du barranco pour arriver en une ½ heure au village.

J2-Huarhua au Pont de Cuyao

Petite journée de 3 heures pour 8km D- 1100m
De la place de l’église en ruine, la ruelle vers l’école à gauche. La longue descente au rio Cotahuasi part encore à gauche. On retrouve le chemin typique de la comarca, bordé d’opuntia ficus indica. Une petite 1 ½ heure pour atteindre un pont et traverser le deuxième rio de la quebrada. Une source potable à gauche de l’autre coté.
Puis le sentier creusé en balcon à flanc de falaise qui descend. Les deux torrents de la quebrada de Huarhua se rejoignent tout en bas.
Puis au bout d’une petite heure en arrivant au même niveau, vers 2500m, on traverse une acequia. Puis c’est Lancarolla et les cultures irriguées. Puis on arrive à la piste carrossable d’Andamarca. Le pont de Cuyao est vers l’est à droite tout près à moins d’ ½ heure.


.

Une réflexion sur “Peru – Canyon de Cotahuasi (2) Pampamarca et Huarhua

  1. Huarhua, es un lugar importante del « Cañón de Cotahuasi »; que posee la mina de sal, la montaña « Escecja »; desde donde se vé todo el Cañón de Cotahuasi y también, tiene el agua mas rica el Perú.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s